Découverte

Créateur : Caobé

Sac Bowling Caobé

Sac Bowling Caobé

Aujourd’hui, petit billet sur ma découverte du weekend : la créatrice de maroquinerie CAOBÉ, lyonnaise et pleine de talent ! Je suis tombée par hasard dans une  boutique derrière l’hôtel de ville qui commercialise ses petites trésors. Des sacs en cuir souple, d’une jolie qualité avec des formes modernes, un peu rock et indémodables (sac seau, sac à dos ou forme bowling entre autres), des pochettes assortis aux sacs (j’adore !) et surtout des modèles que l’on peut personnaliser : vous pouvez choisir la couleur du cuir, la présence d’une lanière ou non et la lanière en elle-même (chaîne, cuir…).

Le cuir, traité en matière brute, est sublime et sent le cuir qui se patinera, et qui, en vieillissant, sera de plus en plus beau (si vous le traitez comme il se doit ! Voir mon billet précédent). Pour comparaison,  il rappelle un peu le cuir souvent utilisé par Aridza Bross ou Jérôme Dreyfuss.

En ce qui concerne les prix, comptez environ 300€ pour le sac bowling en photo, ce qui semble plutôt raisonnable au vu des prestations du produit.

Moi le modèle bowling m’a convaincu : hyper pratique avec un petit côté rock, portée main, épaule ou croisé, avec une contenance qui se prête à toutes les situations (et une fermeture éclair pour une sécurité maximale), sans oublier son coté souple, il est TOP ! Et pas d’inquiétude, dès qu’il intègre mon dressing je vous prépare un petit post 😉

Pour plus de renseignements et passer commande  http://www.caobe.fr/

Deux adresses : Village des créateurs à Lyon ou la boutique dépositaire de la marque  Mme des Feuillants rue Romarin à Lyon.

Sac Bowling Caobé - Photo du site de la marque

Sac Bowling Caobé – Photo du site de la marque

Par défaut
Carnet de tendances

Collection AH2013 – Tendance Bleu Marine

Tendance Bleu Marine

Tendance Bleu Marine

Cet hiver, vous l’avez sûrement remarqué, la mode n’est pas aux couleurs très vives… Rouge et Noir pour la plupart des marques. Mais on peut aussi apercevoir une couleur que l’on a finalement pas eu beaucoup l’occasion de voir avant, le Bleu Marine, ultra présent dans la nouvelle collection des marques de maroquinerie. Jérôme Dreyfuss la décline  en cuir d’agneau sur tous ses modèles (ici le Billy). Quant à Lancel, la prestigieuse maison française sort un bleu nuit profond, couleur absolument magnifique dans sa version en cuir lisse (ici le modèle premier flirt mais je vous conseille de passer en boutique voir l’effet à la lumière du jour !). Repetto, pour sa part, ose une version de son sac « Arabesque » en cuir vernis, une petite merveille !! A associer sans modération avec les ballerines de la même matière pour un look d’enfer (mais pour un budget conséquent il est vrai). Enfin j’ai pris l’exemple du Cabas « Chic by Kay » de Barbara Rihl, créatrice qui monte en puissance ces dernières années (notamment avec son arrivée aux Galeries Lafayette).

C’est une couleur que personnellement j’adore !! Cela change du noir, c’est chic et ça passe presque avec tous les styles vestimentaires. De plus le bleu marine se porte aussi bien hiver comme été. Une raison de plus d’investir et de parier sur une couleur qui a de l’avenir 🙂

Par défaut
Trucs et Astuces

Quelques bases sur l’entretien d’un sac à main

Dans ma boite d'entretien pour sacs à main...

Dans ma boite d’entretien pour sacs à main…

Durant ce weekend qui fut pluvieux pour ma part, j’ai profité de ce temps libre à la maison pour m’occuper un peu de mes sacs. Et oui ces jolies pièces en cuir nécessitent un peu d’entretien si l’on souhaite les conserver dans leur plus bel état et permettre au cuir de vieillir joliment. Et à vrai dire rien de bien sorcier. Je vous présente donc quelques uns de mes outils (les 2 produits à droite) pour ce premier billet de la catégorie « Trucs et Astuces », série d’articles rédigés bien sûr avec l’aide de mon adorable cordonnier 🙂

Le premier INDISPENSABLE de votre matériel d’entretien c’est l’imperméabilisant. Il permet de protéger le cuir de votre sac de l’eau mais aussi de toute sorte de taches (néanmoins attention au cuir que vous souhaitez protéger, et bien lire la notice avant !). Pour un sac utilisé quotidiennement, je vous conseille de le protéger environ tous les mois. Un petit coup de spray, on attend quelques minutes et c’est fini !

Un autre produit que j’utilise très très régulièrement c’est le lait nettoyant nourrissant pour cuir (le mien est de la marque Lancel mais se trouve aussi dans d’autres marques comme Saphir ). Je prends un lait spécifique pour le cuir car il a une action plus ciblée d’hydratation et nettoie mieux qu’un simple lait hydratant quelconque. Déposez du lait sur un chiffon doux (ou de vieilles chaussettes) et massez doucement le cuir. Cela le rendra plus beau, plus résistant et presque comme neuf ! N’hésitez pas à demander conseils au vendeur lors de votre achat. En ce qui me concerne je nettoie le cuir à peu près tous les mois, voire plus régulièrement si besoins spécifiques (cuir sec, salissures, éraflures…). De même que pour l’imperméabilisant, il faut bien vérifier que le cuir s’y prête (un cuir nubuck n’appréciera pas du tout !).

Par défaut
Rencontre avec...

Rencontre avec…. Billy de Jérôme Dreyfuss

Sac Billy Agneau bubble marron

Sac Billy Agneau bubble marron

Alors aujourd’hui parlons un peu de l’un de mes sacs préférés du moment, le bien nommé it bag de Jérôme Dreyfuss : BillyEn cuir souple, agneau, veau ou cuirs exotiques selon les modèles, le mien est en agneau bubble marron, le modèle le plus accessible de la marque (mais encore 470€ tout de même ) dans un cuir tout doux et moelleux.

C’est un sac que je me suis offert il y a quelques mois mais repéré depuis quelques années. Son côté souple et très mou dans sa structure le rend irrésistible et indispensable quelque soit la situation. Il se porte à la main ou à l’épaule grâce sa bandoulière, sorte de deuxième anse. Volume intérieur plutôt pas mal, il peut supporter un conséquent bazar ! Une poche intérieure avec un rabat et toujours la petite lampe de poche iconique de la marque (à savoir c’est un ouvre bouteille dans les sacs pour hommes !) Et enfin une petite poche fermée sur le devant top pour ranger le portable et le retrouver avant le répondeur.

Le cuir du sac est juste sublime et se patine bien. Je le nourris régulièrement pour conserver au maximum le bel aspect du cuir et minimiser les conséquences des griffures. Et pour le rangement il ne prend pas de place : à plat dans son dustbag sans besoin de le remplir de papier froissé (gain de place non négligeable).

* si je pouvais m’adresser au créateur je lui dirais… * que j’adore son sac et que ses nombreuses versions (cuir python, veau lisse…) le réinventent à chaque fois ! (cuir bubble pour un côté un peu rock, cuir lisse pour un look chic !). Mais peut être lui demanderais-je des anses très légèrement plus longues pour porter le sac à l’épaule dans sa configuration disons habituelle (comme sur la photo). Je ne le porte ainsi que l’été car le manteau me fait des trop gros bras l’hiver et les anses ne passent plus ! Mais sinon merci Jérôme 🙂

En conclusion un sac pratique, casual-chic, pas encore vu sur tout le monde, au nom masculin et qui conserve dans ce modèle un minimum de structure. Un cuir sublime qui évolue, se patine, et prend du cachet.

Par défaut
Découverte

Etat des Dégâts (âmes sensibles s’abstenir…)

photo 3

Un premier article pour vous présenter en une seule photo le sujet quasi exclusif de ce blog… Des sacs à main, en veux-tu en voilà !

Oui je suis une fan, et même une passionnée qui prend aujourd’hui ses sacs en photo dans l’unique but de vous faire partager ma passion : tendance, étude de modèle, essayage, entretien, trucs et astuces… tout sur de petits morceaux de cuir qui m’occupent une bonne partie de la journée 😉 et qui, j’en suis certaine, vous suivent presque partout !

Alors rapidement les présentations : beaucoup de sacs, des cadeaux et des achats depuis plusieurs années. Des modèles de créatrices (je vous ferai biensûr partager mes trouvailles !), de petites marques et quelques uns de grandes et prestigieuses maisons.

A très bientôt pour une première rencontre avec l’un de mes chouchous du moment, le sac Billy de Jérôme Dreyfuss.
Par défaut