Rencontre avec...

Rencontre avec…. Billy de Jérôme Dreyfuss

Sac Billy Agneau bubble marron

Sac Billy Agneau bubble marron

Alors aujourd’hui parlons un peu de l’un de mes sacs préférés du moment, le bien nommé it bag de Jérôme Dreyfuss : BillyEn cuir souple, agneau, veau ou cuirs exotiques selon les modèles, le mien est en agneau bubble marron, le modèle le plus accessible de la marque (mais encore 470€ tout de même ) dans un cuir tout doux et moelleux.

C’est un sac que je me suis offert il y a quelques mois mais repéré depuis quelques années. Son côté souple et très mou dans sa structure le rend irrésistible et indispensable quelque soit la situation. Il se porte à la main ou à l’épaule grâce sa bandoulière, sorte de deuxième anse. Volume intérieur plutôt pas mal, il peut supporter un conséquent bazar ! Une poche intérieure avec un rabat et toujours la petite lampe de poche iconique de la marque (à savoir c’est un ouvre bouteille dans les sacs pour hommes !) Et enfin une petite poche fermée sur le devant top pour ranger le portable et le retrouver avant le répondeur.

Le cuir du sac est juste sublime et se patine bien. Je le nourris régulièrement pour conserver au maximum le bel aspect du cuir et minimiser les conséquences des griffures. Et pour le rangement il ne prend pas de place : à plat dans son dustbag sans besoin de le remplir de papier froissé (gain de place non négligeable).

* si je pouvais m’adresser au créateur je lui dirais… * que j’adore son sac et que ses nombreuses versions (cuir python, veau lisse…) le réinventent à chaque fois ! (cuir bubble pour un côté un peu rock, cuir lisse pour un look chic !). Mais peut être lui demanderais-je des anses très légèrement plus longues pour porter le sac à l’épaule dans sa configuration disons habituelle (comme sur la photo). Je ne le porte ainsi que l’été car le manteau me fait des trop gros bras l’hiver et les anses ne passent plus ! Mais sinon merci Jérôme 🙂

En conclusion un sac pratique, casual-chic, pas encore vu sur tout le monde, au nom masculin et qui conserve dans ce modèle un minimum de structure. Un cuir sublime qui évolue, se patine, et prend du cachet.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s